AACSM Association des Amis des Câbles Sous-Marins
        AACSMAssociation des Amis des Câbles Sous-Marins

Chronologie

Chronologie des câbles sous-marins

 

 

XIXe siècle

 
 
  • 1838, premiers essais de câbles sous-marins isolés au caoutchouc.
  • 1843,  découverte des propriétés de  la gutta-percha,
  • 1849,  2 miles de câble isolés à la gutta-percha posés dans le port de Folkestone.
  • 1850, le 28 août, le remorqueur Goliath, pose le premier câble sous-marin entre Douvres et Calais.
  • 1851,  un nouveau câble  est posé par le remorqueur Blazzer . Il fonctionnera pendant plus de quarante ans. Il sera retenu par l'histoire comme le premier câble commercial sous-marin télégraphique.
  • 1853-1860, l'Angleterre est reliée à l'Irlande, à la Belgique et aux Pays-Bas.
  • 1854, Pose des câbles Livourne- Bastia et Bastia - Santa Theresa (Sardaigne).
  • 1857 : Projet de pose d'un câble transatlantiques
  • 1858, 5 août, à l'initiative de Cyrus Field, Charles Bright et John Brett, le premier câble transatlantique est posé entre Valentia (Irlande) et Trinity Bay (Terre-Neuve), par deux navires militaires reconvertis en câbliers, les Niagara et Agamemnon. Au total, 4 200 km de câble, d’un poids de 7 000 tonnes, sont posés.
  • 1859 : Pose d'un câble télégraphique reliant Ceuta à Tarifa à travers le détroit de Gibraltar 
  • 1865-1866, deux nouveaux câbles transatlantiques sont posés par le Great Eastern.
  • 1869, La société du câble transatlantique français (SCTF) pose un câble reliant la France (lieu-dit Petit Minou commune de Plouzané près de Brest) au États-Unis (Duxbury sur la presqu'île du Cap Cod) via Saint-Pierre. Le câble fonctionnera jusqu'en 1894. Recit de la pose de ce câble.
  • 1870, à la demande du gouvernement britannique,  l'Inde est relié à Londres par un câble sous-marin posé par le Great Eastern, opération combinée de quatre compagnies de câbles.
  • 1870: La société du câble transatlantique français (SCTF) pose un câble reliant la France depuis Brignogan (29890) en Bretagne à Salcombe en Grande-Bretagne. Le câble fonctionnera jusqu'en 1900.
  • 1871, en juin, la Grande-Bretagne est reliée à Hong Kong et, un an plus tard, à l'Australie.
  • 1875 : Mort de Wheatsone
  • 1877: Premier câble télégraphique sous-marin fabriqué par une usine française : la liaison Le Havre - Honfleur fabriquée à l'usine de Grenelle de M Menier
  • 1879, La compagnie française du télégraphe de Paris à New York pose le câble reliant la France (lieu-dit Déolen commune de Locmaria-Plouzané près de Brest) à Orléans sur la presqu'ile de Cap Cod via Saint-Pierre.
  • 1880, La compagnie française du télégraphe de Paris à New York pose le câble reliant la France (lieu-dit Déolen commune de Locmaria-Plouzané près de Brest) à Porthcurno en Grande Bretagne. Le câble sera coupé en 1940 puis réparé en 1947. La ligne sera fermée en 1962 en même temps que la station télégraphique de Déolen (29280) où il atterrit.
  • 1891, le premier câble téléphonique sous-marin entre Sangatte et St-Margaret est posé par le câblier Monarch : il s'agit d'une liaison simple voie inaugurée le 19 mars par le ministre Jules Roche et son homologue britannique, M. Raikes. À partir de 1908 et jusqu'à l’avènement des câbles en fibre optique dans les années 1980, tous les câbles France-Angleterre sont téléphoniques.
  • 1898, La compagnie française des câbles télégraphiques (CFCT) pose un câble reliant la France (lieu-dit Déolen commune de Locmaria-Plouzané près de Brest) aux États-Unis (Orleans sur la presqu'île de Cap Cod) sans passer par Saint-Pierre. Le câble est surnommé le " Direct ", il est long de 6 000 km. Il sera coupé en 1940, rétabli en 1952 et fermé en 1959
  •  
  • XXe siècle
  •  
  • 1902-1903, premier câble télégraphique transpacifique, reliant les États-Unis à Hawaï, à Guam et aux Philippines . En 1903 pose d'une liaison Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Fidji. Ce câble achève la All Red Line.
  • 1921 : Liaison téléphonique entre Key West (Floride ) et La Havane (Cuba)  --  Compte rendu de l'inauguration en français.
  • 1929, 12 câbles transatlantiques sont rompus au sud de Terre-Neuve à la suite du séisme de 1929 aux Grands Bancs le 18 novembre et du glissement de terrain sous-marin généré.
  • 1950, première liaison téléphonique sous-marine entre Key West (Floride, États-Unis) et La Havane (Cuba). Sa capacité est de 24 circuits et chacun des deux câbles contient quatre répéteurs. Voir les archives de ATT ('en Anglais)
  • 1955, mise au point définitive des amplificateurs répéteurs immergés permettant des liaisons téléphoniques modulées à très grande distance.
  • 1956, mise en service de TAT1, premier câble transatlantique téléphonique à technologie coaxiale et à modulation de courant et de fréquences. Il contient 60 circuits téléphoniques. (Voir  les archives d'ATT)
  • 1959, mise en service de TAT2, (Penmarc'h Terre Neuve). Cette nouvelle station française entraîne la fermeture de l'ancienne station de Déolen en Locmaria-Plouzané (France).Voir les archives d'ATT.
  • 1962, pose de câbles électriques EDF France-Angleterre dit IFA par le N/C Ampère des PTT. ( en savoir plus sur le projet de ce câble)
  • 1966, le dernier câble télégraphique Bay Roberts-Horto est débranché.
  • 1985, pose du dernier câble analogique de grande capacité Sea-Me-We 1 - Marseille-Singapour - 13 500 km en huit segments - 1 380 voies téléphoniques. Boucle le premier tour de la Terre.
  • 1988, mise en service de TAT8, premier câble transatlantique à fibres optiques (2 x 280 Mbit/s) équivalent à 40 000 circuits téléphoniques.
  • 1995. Mise en service des câbles transatlantiques TAT12, TAT13 et TPC5 à amplification optique à correction d'erreurs. La capacité passe de la technologie S560 Mbit/s par fibre à 60 Gbit/s.
  • 1998, première génération de système de filtrage optique WDM (multiplexage en longueurs d'onde où plusieurs couleurs portant chacune un signal différent sont transmises simultanément). La capacité par paire de fibres est de 20 à 40 Gbit/s. Pose du câble AC1 États-Unis-Allemagne utilisant cette technique, avec deux fibres et 16 couleurs, transporte 160 Gbit/s.
  • 1999, 23 août, mise en service de Sea-Me-We 3, premier câble à technologie WDM, relie tous les pays d'Europe et tout l'océan Indien jusqu'au Japon. 40 atterrissements, 40 000 km, permettant une capacité initiale de 500 Mbit/s. La modularité des équipements terrestres permettant des mises à niveau des terminaux sans toucher à la partie maritime, ce câble a aujourd'hui une capacité de 130 Gbit/s par paire de fibres, soit 260 fois sa capacité initiale.
  • 2000, nouvelle amélioration de la technologie EDFA, la capacité passe à 10 Gbit/s par couleur, soit 160 Gbit/s par paire de fibres.
  •  

XXIe siècle

 

  • 2001, mise en service du câble TAT-14, États-Unis - Grande-Bretagne - Allemagne - France. Technique : amplificateurs optiques EDFA (Erbium Doped Fiber Amplifier) sur 64 couleurs, capacité : 5,12 térabits par seconde.
  • 2002, pose du câble Apollo, de Cable & Wireless, constitué de deux câbles (Apollo North et Apollo South), contenant quatre paires de fibres optiques. Chaque câble a une capacité de transmission de 3,2 térabits par seconde
  • 2005, conception du système DWDM (Dense Wavelength Division Multiplexing). Technologie à 10 Gbit/s par couleur avec environ 100 couleurs par fibre
  • 2010, systèmes sous-marins avec technologie 40 Gbit/s utilisant la détection cohérente, environ 100 longueurs d'onde par fibre optique.
  • En 2017/2018, achèvement de la construction commune et mise en service par Microsoft et Facebook, du câble sous-marin à fibres optiques Marea, qui traverse l'océan Atlantique pour relier Virginia Beach (États-Unis) à Bilbao (Espagne). Ce lien numérique représente 6 600 km de câbles. , ce câble dispose de huit paires de fibres et a une capacité initiale estimée de 160 térabits par seconde qui peut augmenter facilement grâce à une interopérabilité avec des équipements réseaux multiples.
  • En avril 2019, Google a terminé l'installation du câble Curie (nom choisi en honneur de Marie Curie) reliant Los Angeles à Valparaiso, avec un débit de 72 Tbps. La mise en service est prévue en 2020.
  • Initié par Google, le câble Dunant prévu pour fin 2020. Le nom est un hommage à Henry Dunant, fondateur de la Croix Rouge. Ce câble sous-marin aura une vitesse de transmission de 250 térabits par seconde et reliera, sur 6 600 km, Virginia Beach, sur la côte est des États-Unis, à Saint-Hilaire-de-Riez, en France. Cette installation du câble Dunant est significative, avec Marea et Curie, de la place prise par les GAFAM sur les réseaux de câbles sous-marins en ce début de XXIe siècle.

 

    -

 

 

Comment nous joindre

Par mail:

 

webmaster@cablesm.fr

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web les derniers documents mis en ligne en cliquant sur le buton ci-dessous

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Francis Tressieres